The Associated Press Justin Trudeau

SYDNEY, N.-É. — Le premier ministre Justin Trudeau confirme que le Canada est prêt à renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) avec l’administration Trump.

«Je crois qu’il est important que nous soyons ouverts à discuter des accords commerciaux, comme l’ALÉNA ou tout autre accord commercial», a-t-il dit aux journalistes lors de la réouverture du bureau d’Anciens combattants Canada à Sydney, en Nouvelle-Écosse, jeudi.

Le président américain désigné Donald Trump a promis, pendant sa campagne, de renégocier l’ALÉNA et d’autres accords commerciaux, et l’ambassadeur du Canada à Washington, David MacNaughton, a déclaré mercredi que le Canada était prêt à «prendre place à la table».

M. Trudeau a déclaré qu’Ottawa devait s’assurer que les Canadiens continueraient de tirer profit de tous les accords commerciaux.

«Comme l’a dit notre ambassadeur, si les Américains veulent discuter de l’ALÉNA, je serai heureux d’en discuter», a-t-il soutenu.

Il a ajouté qu’il avait félicité Donald Trump au cours d’une brève conversation téléphonique, mercredi soir, et que le président désigné s’était montré chaleureux envers le Canada.

«Notre conversation, hier soir, a été brève. Je l’ai félicité pour sa victoire. Il s’est montré chaleureux envers le Canada. Je lui ai parlé de l’importance de cette relation, a-t-il raconté. C’était un appel bref, mais un bon début à une relation qui sera constructive.»

Il a indiqué que les Canadiens s’attendaient à ce que leur premier ministre ait une bonne relation avec le président voisin, peu importe de qui il s’agit.

«L’un des aspects importants de mon travail est que les Canadiens s’attendent à ce que je travaille avec la personne que les Américains choisissent comme président, a-t-il dit. Nous sommes Canadiens. Nous travaillons fort pour bien nous entendre avec les gens.»

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus