Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Une collision a été évitée lors d’un vol de Porter Airlines effectuant le trajet Ottawa-Toronto, lundi, mais deux membres de l’équipage ont été légèrement blessés. L’obstacle auquel l’avion a fait face pourrait être un drone, ont indiqué le transporteur et des responsables de la sûreté aérienne.

L’avion de type Dash 8 transportait 54 passagers et volait à moins de 3000 mètres au-dessus du lac Ontario lorsque l’incident s’est produit, vers 7h30 lundi matin. Environ 55 kilomètres séparaient l’avion de l’aéroport Billy Bishop, situé sur les îles de Toronto.

Les pilotes ont remarqué la présence d’un objet qui se trouvait dangereusement dans leur trajectoire, a indiqué Porter Airlines dans un communiqué. L’équipage a d’abord cru qu’il s’agissait d’un ballon, mais a ensuite évalué que l’obstacle était peut-être un drone.

Aucun passager n’a été blessé.

Les pilotes ont pris les mesures appropriées pour éviter une collision, précise-t-on, et aucun contact n’est survenu entre l’avion et l’obstacle, contrairement à ce que plusieurs reportages ont soutenu.

Les deux agents de bord ont été hospitalisés pour des blessures dont la nature n’a pas été précisée. Ils ont pu rentrer chez eux le jour même.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) croit aussi que l’obstacle évité pourrait être un drone.

En septembre, le BST avait lancé un avertissement concernant le risque grandissant de dangers liés aux drones.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus