Femmes autochtones de Val d'Or

QUÉBEC — Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) annoncera vendredi si des accusations seront déposées contre les policiers visés par des allégations d’agressions sexuelles à l’endroit de femmes autochtones à Val-d’Or.

Les procureurs du DPCP ont indiqué, lundi, avoir terminé d’analyser les 37 dossiers transmis par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui a enquêté sur ces allégations.

La plupart des faits allégués concernent des policiers de la Sûreté du Québec de Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, ville où le DPCP tiendra un point de presse vendredi.

Les plaignantes seront avisées au préalable de la décision quant à leur dossier.

Les plaintes prises en compte ont été déposées et traitées avant le 4 avril dernier.

À cette date, le mandat du SPVM a été élargi afin que celui-ci enquête sur toute allégation d’agression sexuelle contre des Autochtones commise où que ce soit au Québec par des agents d’un autre corps policier que lui-même.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!