Adrian Wyld/THE CANADIAN PRESS La ministre du développement international, Marie-Claude Bibeau

MONTRÉAL — La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, sera en mission en Haïti cette semaine pour constater l’état de la situation dans le pays qui a été durement touché par le passage dévastateur de l’ouragan Matthew, il y a quelques semaines.

Le gouvernement canadien pensait attendre les résultats de l’élection présidentielle, mais comme elle a encore été reportée, Mme Bibeau a expliqué en entrevue téléphonique qu’elle trouvait important de s’y rendre maintenant pour voir comment les opérations humanitaires se déroulent sur le terrain.

Lors de son voyage, qui s’étalera de mercredi à vendredi, la ministre rencontrera notamment des dirigeants haïtiens, l’ambassadrice canadienne, ainsi que les responsables d’organismes humanitaires.

Mme Bibeau a indiqué qu’elle souhaitait également «s’assurer que l’argent canadien soit bien utilisé».

Le gouvernement canadien a annoncé qu’il verserait 6,08 millions $ en aide humanitaire afin de répondre aux besoins urgents en eau potable, de contribuer à la reconstruction des abris et à la réhabilitation de l’agriculture, et d’offrir des moyens de subsistance.

La ministre prévoit d’ailleurs soulever l’enjeu de la gouvernance auprès des politiciens haïtiens — notamment pour rassurer les donateurs.

«On veut avoir un gouvernement qui est bien en selle, avec qui on peut travailler pour pouvoir avoir un plan d’action à long terme. Alors je vais leur rappeler l’importance d’avoir des institutions solides et d’avoir des dirigeants de confiance», a-t-elle expliqué.

Le passage de l’ouragan Matthew dans le pays le plus pauvre de l’Amérique a fait plus de 1000 morts au début du mois d’octobre, en plus d’avoir aggravé l’épidémie de choléra qui sévissait en Haïti depuis 2010.

Actuellement, en Haïti, les besoins les plus criants sont sur les plans de la sécurité alimentaire et des soins de santé, selon la ministre. Avant même que Matthew ne s’abatte dans la région, le Canada avait lancé plusieurs programmes de développement en Haïti qui sont consacrés entre autres à l’agriculture et à la santé.

La ministre Bibeau passera le premier jour de son voyage aux Cayes — l’une des zones ravagées par l’ouragan Matthew en octobre dernier — où elle s’entretiendra avec les bénéficiaires de l’aide et les partenaires de projets soutenus par le gouvernement canadien.

Ensuite, dans la capitale de Port-au-Prince, elle rencontrera des membres du gouvernement, ainsi que des représentants d’organismes canadiens et internationaux qui viennent en aide aux nombreux sinistrés.

«C’est sûr que Haïti, c’est déjà un pays très important pour nous, pour le Canada, depuis des années, avec toute l’histoire qui nous lie. C’est déjà au départ un pays qu’on veut aider de façon significative», a-t-elle soutenu.

«Compte tenu de la situation humanitaire, je pense que c’est important pour moi d’y aller, de pouvoir constater la situation, d’avoir une discussion sur le terrain avec les organisations humanitaires», a-t-elle ajouté.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus