Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Un homme déjà condamné pour des agressions sexuelles commises contre des dizaines de garçons au Maple Leaf Gardens de Toronto pendant un quart de siècle fait maintenant face à de nouvelles accusations.

Gordon Stuckless, aujourd’hui âgé de 67 ans, est accusé d’avoir agressé sexuellement trois autres garçons il y a plus de 30 ans. Il est aussi accusé de six chefs de grossière indécence et deux chefs de menaces de mort.

M. Stuckless est par ailleurs accusé de chefs qui n’existent plus aujourd’hui, mais qui étaient inscrits dans le Code criminel au moment des faits allégués — quatre chefs de sodomie et quatre d’attentat à la pudeur.

Selon la police de Toronto, les faits allégués auraient eu lieu de 1978 à 1984.

Il y a deux ans, Gordon Stuckless avait plaidé coupable à plus de 100 chefs d’accusation pour des crimes commis contre 18 garçons de 1965 à 1985. Il a été condamné en juin dernier à une peine de six ans et demi de prison, mais il avait bénéficié d’un crédit de six mois pour le temps passé en détention préventive. La Couronne, qui avait recommandé 12 ans de prison, fait appel de la peine.

En 1997, l’homme avait aussi admis avoir agressé sexuellement 24 garçons alors qu’il était préposé à l’équipement au Maple Leaf Gardens de 1969 à 1988. Il avait été condamné à une peine de deux ans moins un jour, mais cette peine avait été portée à cinq ans en appel. Après avoir purgé les deux tiers de cette peine, il avait obtenu sa libération conditionnelle en 2001.

Gordon Stuckless doit comparaître en cour à Toronto jeudi matin pour répondre des nouvelles accusations.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus