Archives TC Media Un autobus de la RTL.

Plusieurs usagers du Réseau de transport de Longueuil (RTL) ont dû prendre leur mal en patience mardi matin, le réseau ayant souffert de nombreux retards, en raison d’une nouvelle procédure imposée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Une situation similaire s’était également produite lundi, à Montréal,

Les nouvelles procédures, en vigueur depuis dimanche, exigent de nouvelles vérifications sur le plan de la sécurité, resserrant les critères de ronde pour les véhicules lourds, dont les autobus, les minibus et les dépanneuses. 

Selon la porte-parole du Réseau de transport de Longueuil (RTL), Brigitte Roussy, «ce sont une cinquantaine de voyages ont dû être annulés mardi matin. Trente autobus (vingt à Longueuil et dis à Saint-Hubert) manquaient sur le terrain, sur une flotte comptant un total de 376 véhicules. Les autobus disponibles ont été réorientés pour limiter les impacts.» 

Mentionnons que le RTL effectue environ 3500 voyages chaque matin. 

«La nouvelle procédure de vérification de la SAAQ nécessite 4 à 5 minutes de plus pour la préparation des sorties», explique la porte-parole, spécifiant que chaque préparation de sortie prenait auparavant entre 20 à 22 minutes par autobus. 

«Ces retards sont uniquement dus à cette nouvelle mécanique de travail, a ajouté Mme Roussy.

Personne à l’entretien ou chez nos chauffeurs n’a décidé de ne pas travailler ce matin. Nous avons pris les moyens pour corriger la situation. On est à voir ce qui est arrivé. Il ne devrait pas y avoir de retards au cours des prochains jours.»

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus