Getty Images Des boutiques se préparent au Black Friday.

Près de 35 % des Québécois prévoient participer aux activités commerciales du Vendredi fou et du Cyber lundi, une hausse de 6 % par rapport à 2015, révèle un sondage réalisé par l’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail.

Le Vendredi fou et le Cyber lundi marquent le début du magasinage des Fêtes pour plus d’un Québécois sur quatre (27 %).

Selon 15 % des Québécois, la dernière fin de semaine de novembre est la plus importante de l’année pour effectuer des achats.

En moyenne, les Québécois alloueront 250 $ de leur budget des Fêtes pour leurs achats lors de ces deux journées.

Qu’achèteront les Québécois ?
Près de la moitié des Québécois (44 %) feront des achats en ligne et presque autant (42 %) se rendront en magasin. Best Buy sera la première destination sur le Web ralliant le quart des répondants, suivie par Amazon (24 %), eBay (8 %) et Walmart (7 %).

Les vêtements et accessoires mode, les produits informatiques et les articles de divertissement connaitront également de la popularité.

Des ventes courues par les milléniaux
Cette période de ventes commerciales semble plaire aux milléniaux, alors que les moins de 35 ans s’y intéressent davantage que les autres groupes d’âge. Outre cette catégorisation, l’acheteur type du Vendredi fou et du Cyber lundi a une scolarité élevée, des revenus supérieurs et habite en région.

Près du tiers des répondants (31 %) affirment que la publicité aura beaucoup d’impact sur leurs achats et près de la moitié (48 %) répondent qu’elle en aura un peu.

C’est la publicité sur Internet qui intéressera davantage les acheteurs (36 %). Pour 31 % des répondants, la publicité à la télévision aura un plus grand impact lorsqu’elle sera combinée à celle sur Internet. Seulement 18 % des gens seront davantage attentifs à celle à la télévision.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus