gracieuseté May, une biche apprivoisée, a été saisie par la Faune.

Un couple de Wentworth-Nord, dans les Laurentides, vit des heures difficiles après avoir été obligé de laisser la Faune emmener leur biche apprivoisée. Ils demandent de l’aide pour la récupérer.

May est une petite biche qui est entrée dans leur vie en 2012. Bébé, elle venait de perdre sa mère, frappée par une voiture. Le couple a soigné le petit animal et lui a offert un habitat douillet et un grand enclos. « C’est elle qui est venue à nous. La vie c’est comme ça. On avait l’intention de la relâcher, mais beaucoup de chiens errants attaquaient les cerfs dans notre secteur. On ne voulait pas qu’elle soit blessée alors on a décidé de la garder, » raconte Brigitte Thomas, dévastée d’avoir perdu son animal.

Le 29 novembre, après avoir reçu une plainte, la Faune est venue chez le couple et a pris May. « On savait qu’on n’avait pas le droit de la garder. On sait que la loi ne permet pas de garder un animal comme elle, mais le cœur a été plus fort que la raison. On ne savait pas non plus qu’on pouvait obtenir un permis pour la garder. Maintenant, c’est ce qu’on veut obtenir. »

Mme Thomas a contacté le député d’Argenteuil Yves Saint-Denis et espère avoir du soutien pour pouvoir récupérer May. « C’est très difficile pour nous. La loi c’est la loi et oui, les gars de la Faune ont fait leur job. On ne sait pas où elle est maintenant. Ils nous ont dit qu’elle irait dans un refuge, » conclut-elle.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus