Pris benoit/TC Media Regis Labeaume

Après les attentats de Berlin où un camion a foncé dans une foule lors d’un marché de Noël, la Ville de Québec a tenu à spécifier que toutes les rues donnant sur le site des festivités le soir du 31 décembre seront convenablement bloquées.

Lors de la fête du Nouvel An à Québec, un dispositif de sécurité sera installé sur l’ensemble des rues adjacentes au site où se tiendront les festivités, a fait savoir le maire de Québec Régis Labeaume en marge d’un point de presse au Centre multiethnique jeudi après-midi.

«Normalement, toutes les issues, de l’Hôtel Concorde jusqu’au parlement, seront sécurisées et bloquées», a assuré le maire Labeaume après une rencontre avec le Service de police de la Ville de Québec. «On voulait dire aux gens de ne pas se surprendre s’il y a certaines installations à l’entrée de certaines rues perpendiculaires ou parallèles. Tout est fait pour ne pas que ce qui s’est produit à Berlin se produise ici.»

«On ne s’en va pas bloquer la côte d’Abraham, a précisé le maire. Ce sont les rues autour du site.»

Le maire ne veut pas trop s’avancer sur les dispositions qui seront prises pour empêcher les véhicules de passer sur le site. «On appelle ça de la sécurité. Si je vous le dis, ça ne sera plus de la sécurité. N’empêche, aucun camion ne devrait entrer sur le site», a-t-il estimé.

En ce qui concerne les accès au site pour les citoyens venus festoyer, ils se feront aux deux extrémités du site, de la rue Cours du Général de Montcalm à l’ouest à l’avenue Honoré-Mercier à l’est. «Je répète: l’alcool doit s’acheter sur place et n’amenez pas de pièces pyrotechniques, on va s’occuper des feux d’artifice», a-t-il rappelé.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!