MONTRÉAL — L’identité du Canadien mort en Thaïlande pendant les festivités du Nouvel An sur l’île de Koh Phangan est maintenant connue: il s’agit de Clinton Munkittrick, âgé de 26 ans, des Cantons-de-l’Est, au Québec.

Sur une page Facebook créée par ses proches, de nombreux témoignages rendent hommage à Clinton Munkittrick, un «être lumineux». La famille ne souhaite pas parler aux médias et demande que l’on respecte son deuil.

«Tout ce que nous pouvons dire, c’est que nous sommes extrêmement attristés du décès de Clinton», lit-on sur la page Facebook. «C’était un être lumineux qui brillait sur nous tous. Nous resserrons maintenant les rangs pour se soutenir mutuellement et traverser ces moments difficiles.»

Selon le «Bangkok Post», le jeune homme aurait ignoré l’interdiction de baignade décrétée par les autorités thaïlandaises en raison d’une mer agitée. Son décès a été constaté tôt dimanche matin après que son corps a été repêché avec celui d’une touriste dont la nationalité n’a pas été dévoilée, et qui a été hospitalisée, précise le «Post».

M. Munkittrick participait à la fête très courue du Nouvel An qui réunissait près de 20 000 personnes sur la plage de Haad Rin, dans l’île de Koh Phangan. Cette plage est célèbre pour accueillir chaque mois une «fête de la Pleine Lune».

Affaires mondiales Canada n’a pas confirmé l’identité de la victime, mais a précisé que des agents consulaires canadiens étaient en contact avec la famille.

Le bilan du passage à l’an 2017 dans l’île de Koh Phangan aurait pu être encore plus tragique: un incident pyrotechnique survenu peu après le décompte de minuit a causé diverses blessures. Selon les récits de personnes qui se trouvaient sur place et des vidéos qui circulent en ligne, des pièces pyrotechniques ont littéralement plu sur la foule massée sur la plage.

Des médias internationaux citent des témoignages de fêtards qui racontent avoir subi des brûlures après avoir été atteints par des feux d’artifice.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus