MONTRÉAL — Le poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle a rouvert vendredi, en début après-midi, après qu’un appel menaçant eut déclenché la fermeture des douanes, a indiqué la Sûreté du Québec (SQ).

La porte-parole de la SQ Ingrid Asselin affirme que les vérifications se sont conclues vers 13 h, avec l’aide des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

«Rien de suspect n’a été localisé», a déclaré la sergente Asselin, en entrevue avec La Presse canadienne.

L’appel menaçant avait été logé peu après 9 h, en matinée.

Les bâtiments abritant le personnel des douanes avaient été évacués de manière préventive, et les voies pour les automobilistes avaient été fermées des deux côtés de la frontière. Le ministère des Transports avait installé une voie de déviation pour la circulation routière.

La sergente Asselin rapporte que les employés ont pu réintégrer les installations et que l’enquête se poursuit.

Aucune arrestation n’avait été effectuée vendredi en début d’après-midi.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!