Gracieuseté L'incendie a touché cinq condominiums et mis à la rue sept résidents.

Sept citoyens, dont un couple avec un bébé en bas âge, devront se reloger après qu’un court-circuit de lumières de Noël eut embrasé le sapin devenu trop sec d’un condominium situé tout juste au nord du boulevard Saint-Martin à Laval.

Il était 22h28 quand on a appelé le 911, la première de 7 unités, soit 24 pompiers, arrivant sur place 7 minutes plus tard devant cet immeuble de condos de Chomedey.

Si rien n’était apparent de l’extérieur, il en a été tout autrement quand les premiers sapeurs ont ouvert la porte d’entrée du bâtiment, l’endroit étant rempli de fumée et vapeurs d’eau. Un système d’extincteurs automatiques avait été déclenché et a ralenti fortement les ravages des flammes.

À ce moment, les pompiers ont complété l’évacuation des lieux et éteint le système de gicleurs pour réduire les dommages causés par l’eau qui s’avéraient déjà importants.

Ciblant principalement un condominium du troisième étage, où l’incendie avait débuté, les pompiers ont contrôlé la situation dès 23h13.

Causés surtout par l’eau qui s’est propagée dans quatre logements, en plus du condominium principalement affecté,  les dommages sont évalués à 250 000 $ pour le bâtiment et 50 000 $ pour son contenu.

Une petite famille de trois personnes, père, mère et bébé habitait le condo du troisième étage. Heureusement, ils ont vite été prévenus du feu par leur avertisseur de fumée.

«C’est une très bonne chose dans cette situation, d’insister le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval, Jean-Sébastien Roch. Également, la mère et son bébé ont été transportés en centre hospitalier par mesure préventive. Ils avaient inhalé un peu de fumée. Nous ne prenons jamais de risque dans de tels cas.»

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus