TC Media - Pier-Olivier Gagnon Ruth Ellen Brosseau

La députée néodémocrate de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau ne briguera finalement pas la chefferie du Nouveau Parti Démocratique.

Même si elle a réitéré sa confiance envers son chef Thomas Mulcair, la députée avait quand même démontré son intérêt à déposer sa candidature l’été dernier.

Après une longue réflexion, Ruth Ellen Brosseau confirme qu’elle ne fera pas la course à la chefferie du NPD, notamment pour des raisons familiales. «Une course à la chefferie implique beaucoup de temps et d’énergie. Cela m’aurait demandé de passer moins de temps avec mon fils, ma famille et dans mon comté. À ce point-ci de ma vie et celle de mon fils, il est important pour moi d’être présente pour lui», admet d’abord Mme Brosseau.

La députée souhaite d’ailleurs consacrer ses efforts à défendre les intérêts des citoyens du comté de Berthier-Maskinongé. «La chefferie m’intéressait parce qu’elle m’aurait peut-être permis de changer davantage les choses, mais elle impliquerait que je sois régulièrement à l’extérieur de ma circonscription. J’aime trop les gens de Berthier-Maskinongé et il y a encore trop de projets que je souhaite accomplir avant de penser à être chef. Après tout, ce sont eux qui m’ont donné ma première chance et je me sens encore redevable envers eux», souligne Ruth-Ellen Brosseau.

La néodémocrate indique qu’elle ne met pas une croix définitive sur ce nouveau défi, mais que présentement elle préfère se concentrer sur sa famille et sa circonscription. Elle pourrait toutefois se présenter à la vice-présidence du caucus du NPD.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!