MONTRÉAL — Un autre des hommes condamnés pour un important vol de 2700 tonnes de sirop d’érable, d’une valeur estimée à 18 millions $, a obtenu la permission d’en appeler des verdicts de culpabilité rendus à son endroit.

Le 12 novembre dernier, un jury avait déclaré Raymond Vallières coupable de vol, de fraude et de recel de sirop d’érable.

La Cour d’appel a accordé cette permission d’en appeler dans un jugement rendu vendredi dernier.

Le procès, qui s’était déroulé à Trois-Rivières, avait été présidé par le juge Raymond Pronovost de la Cour supérieure.

L’un de ses coaccusés, son fils Richard Vallières, avait déjà obtenu le droit d’aller en appel de son verdict.

D’autres personnes ont été accusées dans cette affaire, dont Étienne St-Pierre, qui a aussi été condamné.

Le vol de sirop d’érable avait eu lieu entre août 2011 et juillet 2012, dans un entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, à Saint-Louis-de-Blandford. Les barils de sirop d’érable y avaient été remplacés par des barils remplis d’eau.

Le vol avait été signalé après une vérification de routine des stocks. Les autorités affirmaient alors avoir récupéré la majeure partie de la marchandise.

Le dossier doit revenir devant un juge le 27 janvier prochain pour les représentations sur les peines des trois hommes condamnés.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!