Archives Métro

Les routes patrouillées par la Sûreté du Québec (SQ) ont connu 240 collisions mortelles en 2016, une légère baisse par rapport aux  244 enregistrées l’an dernier.

Dans son bilan routier 2016 provisoire, rendu public mercredi, la SQ mentionne que ces chiffres représentent une diminution de 1,6% des collisions mortelles par rapport à 2015, de même qu’une baisse de 5% du nombre de décès. Deux cent soixante personnes sont mortes sur les routes du territoire desservi par la SQ en 2016. Quarante-six de ces victimes ne portaient pas de ceinture de sécurité.

La SQ a aussi souligné que de moins en moins de jeunes âgés de 16 à 24 ans perdent la vie au volant. Alors que la province a connu 40 victimes de cette tranche d’âge en 2016, ils étaient 43 en 2015, et 70 en moyenne entre 2011 et 2015.

Les causes les plus fréquentes de collisions mortelles demeurent la vitesse excessive et la conduite dangereuse. Elles ont causé 35% des collisions mortelles de 2016. La conduite avec les facultés affaiblies (alcool, drogue ou les deux) et la fatigue ont causé quant à elles 19% des collisions mortelles.

Les motocyclistes sont encore surreprésentés dans le bilan des collisions mortelles: ils ont été impliqués dans 16,3% de ces événements, alors qu’ils ne représentent qu’un faible pourcentage des détenteurs de permis de conduire.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!