TC Media – Marie-Pascale Fortier) Bora Parc

Le Village Vacances Valcartier a fait savoir par voie de communiqué mercredi soir que le Bora Parc avait été l’objet de commentaires mentionnant des inconforts auprès de la clientèle et des employés. Le Bora parc s’est montré rassurant et précises que le système d’aération surpasse les normes exigées et que les analyses d’eau sont normales. La direction justifie plutôt ces malaises par le fait qu’un certain pourcentage de gens se sent mal en milieu humide et fermé.

«Il fut porté à l’attention de la direction du Village Vacances Valcartier que quelques clients et employés avaient ressenti un inconfort dans le Bora Parc à un moment ou à un autre durant la période des fêtes», peut-on lire dans le communiqué.

«Sur un total de 45 000 visiteurs, quelques commentaires reçus ont été transmis à la direction concernant des malaises lors d’une visite au Bora Parc, fait savoir Marjolaine de Sa, Directrice des ventes, communications et marketing, dans le même communiqué.

La haute direction du Village Vacances Valcartier tient à rassurer sa clientèle et ses employés sur l’importance accordée aux différents processus de contrôle et d’analyse qui sont en place en matière de gestion de la qualité de l’air et de l’eau. Elle ajoute qu’il existe toutefois un très faible pourcentage de gens qui peuvent ressentir un inconfort physique dans un milieu humide et fermé tel que celui d’un parc aquatique intérieur. « Nos résultats d’analyse confirment que notre système d’aération surpasse les normes exigées et tous nos tests d’analyse d’eau ne révèlent aucune anomalie », ajoute Mme de Sa.

En matière de sécurité, les employés ont pour consigne d’évacuer le Bora Parc si une panne du système d’aération se produit, ce qui n’est jamais arrivé; ou si un doute subsiste dans l’esprit de l’équipe en matière de qualité de l’air. Le 5 janvier dernier, le Bora Parc a été fermé à des fins préventives à 20h40 plutôt qu’à 21 h puisque quelques cas de toux et de vomissement ont été répertoriés. La décision visant le bien-être de la clientèle a été prise puisque le taux d’humidité semblait trop élevé. Cet évènement isolé constitue un cas unique de 20 minutes recensé sur plus de 400 heures d’opération. Après de nombreuses vérifications ce soir-là, tout semblait normal. L’entrepreneur en ventilation et l’ingénieur étaient sur les lieux vendredi le 6 janvier au matin avant l’ouverture pour confirmer le tout. « Nous n’aurions jamais ouvert si nos analyses ne rencontraient pas les normes de santé et de sécurité pour nos clients et nos employés. La sécurité est primordiale et reste notre priorité numéro 1. »

Selon la direction, le Bora Parc est doté des équipements parmi les plus sophistiqués au monde.

«Afin de garantir une certitude d’absence de problème et d’une sécurité maximale, nous avons commandé des analyses de l’air et de l’eau supplémentaires auprès d’un cabinet indépendant et spécialisé. Actuellement, tous les tests ne révèlent aucune anomalie et la population peut compter sur notre entière vigilance et notre professionnalisme à ce sujet», a conclu Mme de Sa.

La direction du Bora parc termine en ajoutant qu’«en toute transparence», ses analyses d’eau et d’air sont favorables et que ces éléments continueront de faire l’objet d’un suivi rigoureux.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!