HALIFAX — Plus de personnes que jamais choisissent d’immigrer dans les provinces canadiennes de l’Atlantique, selon un nouveau rapport du Conseil économique des provinces de l’Atlantique (CÉPA).

Les nouvelles statistiques dévoilées indiquent qu’un nombre record de 8300 nouveaux arrivants a été atteint en 2015. De plus, 11 600 immigrants sont arrivés dans les provinces de l’Atlantique dans les neuf premiers mois de 2016, indique l’organisation indépendante établie à Halifax, qui note que cet essor s’explique notamment par l’afflux de réfugiés syriens accueillis au pays.

L’auteur du rapport, David Chaundy, attribue la hausse globale à un recours plus fréquent au Programme des candidats des provinces (PCP).

Le taux de rétention des immigrants dans les provinces de l’Atlantique est toutefois bas, a-t-il ajouté. La lenteur des processus empêche par ailleurs la communauté des gens d’affaires à profiter davantage des politiques d’immigration, a relevé M. Chaundy.

Bien que des candidatures puissent être analysées en l’espace de six mois par le biais du système d’Entrée express, les dossiers relatifs au PCP prennent jusqu’à 16 mois pour être traités par le fédéral.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus