TC Media – Marie-Pascale Fortier) Bora Parc

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a ouvert une enquête après qu’une trentaine d’employés du Bora Parc ont été incommodés le 5 janvier dernier. 

À la CNESST, la porte-parole Nicole Roy affirme être entrée en contact avec l’employeur. «Nous irons sur place pour vérifier si la qualité de l’air est suffisante pour travailler et s’amuser de façon sécuritaire», a-t-elle informé.

Elle souligne également qu’en milieu fermé et en présence de produits possiblement toxiques, un système de ventilation performant est nécessaire. «Nous allons vérifier», a-t-elle assuré.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus