Dave Chidley Dave Chidley / La Presse Canadienne

WOODSTOCK, Ont. — Une ancienne infirmière de l’Ontario accusée d’avoir tué huit personnes âgées dans deux centres de soins de longue durée fait face à six nouvelles accusations.

La Police provinciale de l’Ontario précise que les nouvelles accusations contre Elizabeth Wettlaufer incluent quatre chefs de tentative de meurtre et deux chefs de voies de fait graves envers des gens dont elle avait soin.

De récents documents de la cour accusent l’ex-infirmière d’avoir injecté les six nouvelles présumées victimes avec de l’insuline à divers moments entre juin 2007 et août 2016.

La police n’a pas fourni davantage de détails sur les présumés incidents, mais a indiqué que son enquête était toujours en cours.

«C’est une enquête très intense et de toute évidence, il y a encore plus de questions que de réponses, a souligné le sergent David Rektor. Nous allons suivre la preuve et voir où elle va nous mener.»

Quiconque a de l’information sur le dossier est invité à communiquer avec la police, a-t-il ajouté.

Les nouvelles accusations contre Elizabeth Wettlaufer ont été annoncées moins d’une heure avant sa brève comparution dans un tribunal bondé de Woodstock, en Ontario.

L’ancienne infirmière, qui est détenue depuis la fin octobre, a regardé silencieusement le public dans la salle d’audience, parmi lequel se trouvaient des proches de certaines des présumées victimes. Sa cause a été reportée au 15 février après que la Couronne eut fait savoir à la cour quelles étaient les nouvelles accusations.

Elizabeth Wettlaufer est maintenant accusée de voies de fait graves contre Clotilde Adriano et Albina Demedeiros, respectivement âgées de 87 et 90 ans. Les présumés incidents se seraient produits entre juin et décembre 2007. Les deux femmes étaient résidentes du centre de soins Caressant Care, à Woodstock, où l’accusée travaillait depuis des années comme infirmière.

Elle est également accusée d’avoir tenté de tuer Wayne Hedges, 57 ans, entre septembre et décembre 2008, et Michael Priddle, 63 ans, entre janvier 2008 et décembre 2009. Les deux hommes résidaient également à Caressant Care.

Les présumées victimes mentionnées dans les autres accusations sont Sandra Towler, 77 ans, résidente de Telfer Place à Brant County, Ontario, en septembre 2015; et Beverly Bertram, 68 ans, qui vivait dans une résidence privée d’Oxford County, en août 2016.

La police précise que quatre des nouvelles victimes présumées — tous les résidents de Caressant Care — sont depuis décédées, mais leur mort n’a pas été attribuée à Elizabeth Wettlaufer.

L’ex-infirmière a été accusée en octobre du meurtre prémédité de huit aînés qui résidaient dans des centres de soins de longue durée à Woodstock et London, en Ontario.

Selon la police, la femme de 49 ans utilisait des médicaments pour tuer les résidents des centres où elle travaillait entre 2007 et 2014. Ces allégations n’ont pas été prouvées en cour.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!