MONTRÉAL — Une seule séance d’exercice physique d’intensité modérée, d’une durée de 20 minutes, a des propriétés anti-inflammatoires, ont constaté des chercheurs américains.

Les scientifiques de la faculté de médecine de l’Université de la Californie à San Diego précisent que l’exercice physique stimule le système immunitaire, ce qui entraîne ensuite une réponse anti-inflammatoire au niveau cellulaire.

L’exercice provoque notamment la production d’une protéine qui joue un rôle essentiel dans l’inflammation locale et systémique, et qui aide à stimuler la réponse immunitaire.

Les chercheurs croient que cette découverte pourrait aider les millions d’individus qui sont aux prises avec une inflammation chronique, et plus précisément les 25 millions d’Américains qui souffrent d’une maladie auto-immune.

L’inflammation est une composante essentielle de la réponse immunitaire de l’organisme, mais une inflammation chronique peut mener à des problèmes de santé graves associés au diabète, à l’obésité, à la maladie coeliaque et autres.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Brain, Behavior and Immunity.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!