QUÉBEC — Les variations de températures, la pluie et la neige ont rendu les toitures de résidences glacées ou enneigées ces derniers jours, et une mise en garde est lancée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

L’organisme tient à rappeler l’importance de bien planifier les travaux à effectuer pour éviter les accidents, puisque déneiger un toit comporte des risques importants.

La CNESST constate chaque hiver plusieurs chutes en hauteur, des ensevelissements, des malaises cardiaques, et des blessures musculaires notamment.

Elle presse les employeurs, les propriétaires et les gestionnaires d’édifices de même que les travailleurs de s’assurer que les méthodes de travail sont sécuritaires.

Parmi les conseils pour déneiger un toit de façon sécuritaire, il est recommandé de s’abstenir d’y grimper, si possible, en effectuant le travail à partir du sol. Il est suggéré de porter un équipement de protection individuelle contre les chutes composé d’un harnais de sécurité, d’un cordon d’assujettissement et d’un absorbeur d’énergie fixé à un point d’ancrage.

Au sol, il faut déterminer la zone de déversement de neige et en interdire l’accès au moyen de signaux de danger et d’une corde de délimitation.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus