CHARLOTTETOWN — Un ancien membre de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de l’Île-du-Prince-Édouard vient d’être condamné à une peine d’emprisonnement de 30 jours.

En novembre dernier, Jeffrey Rae Gillis avait plaidé coupable en Cour provinciale à Charlottetown à un chef d’accusation d’agression.

Un autre chef d’accusation identique, de même qu’un autre pour avoir proféré des menaces, avaient été abandonnés contre l’ancien gendarme âgé dans la quarantaine qui a pris sa retraite de la police fédérale en février dernier.

Selon ce qui a été entendu en cour, M. Gillis a frappé sa victime dans une automobile il y a 11 mois alors qu’il n’était pas en devoir. L’identité de la victime d’âge mineur ne peut être révélée, par ordre du tribunal.

En sortant de prison, l’ancien policier sera soumis à une probation de deux ans et il devra écrire une lettre d’excuses à sa victime.

Lors du procès, la cour a été informée que M.Gillis avait reçu un diagnostic de stress post-traumatique après sa carrière de 20 ans dans la police fédérale.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!