MONTRÉAL — Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, n’a pas l’intention de modifier la loi qui permet l’implantation de petits aéroports même quand les municipalités situées à proximité de ceux-ci s’y opposent.

Le ministre Garneau a été clair à ce sujet, vendredi, lorsqu’il a pris la parole devant l’Association québécoise du transport, à Montréal.

C’est le maire de Terrebonne, Stéphane Berthe, qui attend justement une décision du tribunal à ce sujet, qui a interrogé le ministre Garneau au microphone.

Le litige concerne l’implantation d’un aérodrome privé aux limites de Mascouche et Terrebonne, dans un contexte où les autorités municipales veulent protéger des milieux humides, cours d’eau et boisés sur certains lots.

Transports Canada a déjà autorisé le développement de ce petit aéroport.

Le ministre Garneau a répondu au maire qu’il appartenait à Transports Canada d’en décider, en vertu de sa compétence exclusive en la matière, qu’il y avait eu consultation à sa demande et qu’il n’avait donc pas l’intention de modifier la loi à ce chapitre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!