THE CANADIAN PRESS

MONTRÉAL — Deux autres ententes de principe viennent d’intervenir entre le Conseil du trésor et quelque 12 000 fonctionnaires fédéraux en vue du renouvellement de leurs conventions collectives.

Ces ententes touchent plus de 11 000 fonctionnaires du groupe des Services techniques et 900 du groupe Enseignement et bibliothéconomie, a confirmé lundi leur syndicat, l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC).

Au plan salarial, les membres toucheront des augmentations annuelles de 1,25 pour cent pendant quatre ans, auxquelles s’ajoutera un rajustement selon le marché de 0,5 pour cent pour la troisième année. De même, en général, une prime de 650 $ sera versée lors de la signature de l’entente.

L’AFPC, affiliée à la FTQ au Québec, précise que «des avancées importantes» avaient déjà été réalisées sur les congés de maladie et le réaménagement des effectifs, en décembre dernier.

Il s’agit d’enjeux qui sont communs aux autres groupes de l’alliance syndicale. En vertu des règles, ces enjeux doivent être acceptés à chacune des cinq tables de négociation.

L’Alliance estime avoir négocié «la plus importante amélioration» quant au réaménagement des effectifs depuis 1998. Celle-ci précise qu’en cas de réaménagement des effectifs, les fonctionnaires se verront offrir la possibilité de quitter d’eux-mêmes la fonction publique, afin de réduire les licenciements.

Les employés auront maintenant jusqu’à 15 mois pour trouver un échange de poste qui leur convient.

Le gouvernement s’engage aussi à limiter le recours à la sous-traitance.

Juste avant Noël, une première entente était intervenue avec 68 000 employés fédéraux du groupe PA syndiqués à l’Alliance de la fonction publique. Il s’agit par exemple de conseillers en rémunération, du personnel des Services correctionnels et d’employés dans les centres d’appels.

Le groupe des Services techniques a également fait des gains au chapitre de la bonification des indemnités existantes et de la mise en place de nouvelles indemnités pour certains sous-groupes.

Dans le cas de certains de ces groupes, la prime sera supérieure à 650 $. Par exemple, elle sera de 3000 $ pour les inspecteurs techniques qui travaillent à Mesures Canada et de 3000 $ pour les agents des pêches.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!