FREDERICTON — L’ancien chef du Nouveau parti démocratique du Nouveau-Brunswick (NPD), qui a quitté ses fonctions au début de l’année en raison de conflits internes au sein de la formation politique, s’est joint aux conservateurs de la province.

Le chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a déclaré que Dominic Cardy agira à titre de directeur des enjeux stratégiques de son parti, dès lundi.

Dominic Cardy, qui a été à la tête du NPD pendant cinq ans sans obtenir un siège à l’Assemblée législative, a affirmé dans une déclaration écrite qu’il a travaillé avec les conservateurs alors que ces derniers étaient ses opposants et que M.Higgs avait appuyé un projet de loi néo-démocrate qui réduisait le favoritisme.

M. Cardy a ajouté qu’il était impatient d’améliorer le système d’éducation de la province et diminuer les impôts par le biais de son nouveau poste.

Dominic Cardy a annoncé sa démission le 1er janvier invoquant «des batailles internes sans fin» au sein du NPD.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!