EDMONTON — Un théâtre communautaire d’Edmonton a annulé la présentation de la pièce «Othello», de Shakespeare, après avoir reçu des menaces de la part de personnes s’opposant au choix d’une femme blanche pour le rôle principal plutôt qu’un homme issu des minorités, comme c’est généralement le cas.

La troupe bénévole Walterdale Theatre Associates a publié un communiqué, tard lundi, indiquant qu’elle regrettait de devoir annuler, mais qu’elle ne pouvait continuer en raison de menaces envers des membres de la distribution.

Le président du conseil d’administration de Walterdale, Adam Kuss, a précisé que l’affaire était maintenant entre les mains de la police.

La pièce vieille de 400 ans, qui raconte l’histoire du général maure de l’armée vénitienne, devait être présentée à compter du 8 février.

La directrice artistique Anne Marie Szucs explique dans le même communiqué que la vision de la troupe pour la pièce était celle d’un monde post-apocalyptique dans lequel les structures de pouvoir traditionnelles étaient inversées et où l’enjeu principal était la bataille entre les sexes. Elle s’est excusée auprès de ceux qui ont été offusqués par le choix d’une femme pour le rôle principal.

Le communiqué ajoute que les acteurs ont été choisis à la suite d’auditions ouvertes à tous, et que les rôles ont été distribués parmi ceux qui se sont présentés pour chacune des pièces.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!