MONTRÉAL — Les parents de Marilyn Bergeron, cette jeune femme mystérieusement disparue dans la région de Québec il y aura neuf ans vendredi, ont lancé jeudi un vibrant appel au public, particulièrement dans la région de Montréal, pour toute information permettant d’en savoir plus sur ce qui est advenu de leur fille.

Ils ont du même coup annoncé que la récompense à toute personne qui aurait des renseignement qui permettraient de la retrouver a été portée de 10 000$ à 30 000$, dans l’espoir de faire délier des langues.

Alors âgée de 24 ans, Marilyn Bergeron était revenue habiter chez ses parents, à Québec, le 16 février 2008, après avoir vécu trois ans dans la région de Montréal.

Elle était apparemment très perturbée émotivement et avait promis à sa famille de lui expliquer les circonstances de ce retour au domicile familial.

Le lendemain, toutefois, elle avait quitté la résidence familiale du secteur Loretteville à pied vers 11 heures, disant vouloir aller prendre une marche, et était disparue sans laisser de traces.

Elle avait été vue à un guichet automatique de Loretteville, en fin d’avant-midi, puis au restaurant Café Dépôt de Saint-Romuald, sur la rive-sud de Québec, seule dans les deux cas.

L’enquête du Service de police de Québec n’a jamais permis d’élucider le mystère.

L’appel lancé par la famille cible surtout l’entourage montréalais de la jeune femme et les citoyens de Montréal, parce que ses proches estiment que son retour précipité à la maison pourrait avoir été provoqué par des événements survenus dans la métropole.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!