WASHINGTON — Une grande donatrice politique et philanthrope ayant des liens personnels avec le secteur du charbon et des contacts professionnels à la Maison-Blanche et au Sénat américain devrait être nommée ambassadrice des États-Unis au Canada.

Les attentes au sein du gouvernement, de même que de récentes conjectures dans les médias, indiquent que l’administration Trump serait sur le point de soumettre le nom de Kelly Knight Craft pour approbation par le Sénat américain.

Mme Knight Craft reconnaîtrait quelques visages familiers au Sénat — en commençant par celui du chef de la majorité républicaine Mitch McConnell. La femme originaire du Kentucky a fait des dons et a coprésidé des efforts de financement au fil des ans pour le sénateur de son État natal.

Le Sénat, que préside M. McConnell, devrait se pencher sur des enjeux majeurs touchant le Canada au cours des prochaines années, incluant la réforme fiscale, les différends commerciaux et la possible renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

La philanthropie de Mme Knight Craft est par ailleurs bien connue. Elle s’était adressée à l’Assemblée générale des Nations unies après que George W. Bush l’eut désignée à titre de déléguée suppléante en 2007, abordant la promesse du président de s’attaquer à la malaria et au sida en Afrique. Mme Knight Craft a cofondé un organisme de bienfaisance pour fournir un toit, des vivres et des vêtements à des enfants sri-lankais à la suite du tsunami dévastateur de 2004 en Asie.

Mais ces efforts ont suscité des réactions politiques mitigées.

Le gouverneur républicain du Kentucky, Ernie Fletcher, a salué la contribution de l’organisme, appelé «With One Heart», parlant d’«efforts incessants pour offrir un répit aux enfants innocents au Sri Lanka».

Mais rapidement, le procureur général démocrate du Kentucky a fait enquête sur des frais généraux ayant surpassé les montants d’aide directe. L’organisation a annoncé un règlement de 25 634 $, qui a permis de renverser la situation.

La femme politique a convolé en justes noces il y a quelques années avec le milliardaire du charbon Joe Craft, également grand donateur politique. Un profil brossé par les journaux McClatchy en 2012 le présentait comme étant possiblement l’individu non élu le plus puissant au Kentucky.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!