HONG KONG — Les avocats de trois familles ayant offert refuge au lanceur d’alerte Edward Snowden à Hong Kong ont indiqué qu’elles avaient demandé formellement au gouvernement canadien de leur accorder l’asile au pays.

Les avocats ont publié un communiqué, jeudi, disant que les familles voulaient déménager au Canada, car elles font face à de la persécution à Hong Kong.

M. Snowden avait fui à Hong Kong pour éviter des représailles relativement au coulage qu’il avait orchestré d’informations classifiées sur les programmes de surveillance du gouvernement américain.

Une enquête du Congrès sur l’ex-employé de l’Agence de sécurité nationale (NSA) aux États-Unis a conclu qu’il avait compromis la sécurité nationale.

Les familles avaient laissé savoir publiquement qu’elles avaient offert refuge à M. Snowden dans leurs logements pendant des semaines en 2013 avant qu’il ne se rende en Russie.

Le bureau du ministre de l’Immigration Ahmed Hussen n’a pas répondu dans l’immédiat à un courriel sur la question.

Les avocats ont indiqué qu’ils avaient fait une demande de statut de réfugié en janvier, et ont appelé le ministre à faire ce qu’il peut pour accélérer les procédures.

M. Snowden demeure en exil en Russie. Il a été accusé d’espionnage aux États-Unis et risque 30 ans de prison.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!