TORONTO — Kevin O’Leary dénonce ce qu’il qualifie de «fraude» et de «manipulation du vote bien étendue».

Il a publié jeudi un communiqué accusant des «activistes de campagne» d’utiliser des cartes de crédit prépayées impossibles à retracer pour recruter de faux membres.

Il a accusé un rival, sans toutefois le désigner, et il a affirmé que ces méthodes enfreignent les lois fédérales, ajoutant qu’une plainte avait été déposée au parti:

«Au-delà de l’aspect légal de cette manœuvre, celle-ci est totalement immorale et complètement inacceptable pour les dizaines de milliers de vrais membres du parti qui verront l’impact de leur vote affaibli par cette manigance» a dénoncé le candidat dans un communiqué.

L’organisation d’Oleary souligne que certaines des personnes qui avaient signé un formulaire d’adhésion ne savaient même pas qu’ils étaient devenus membres du Parti conservateur.

Deux sources qui ne sont pas liées à Kevin O’Leary ont dit à la Presse canadienne qu’il semblait que l’organisation de son principal rival dans la course, Maxime Bernier, est celle qui est montrée du doigt.

Selon le stratagème, des membres de la liste du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario auraient été enregistrées en tant que membre du Parti conservateur du Canada, possiblement sans leur consentement.

Plusieurs personnes qui font partie de l’équipe de campagne de Maxime Bernier ont également participé à la campagne victorieuse de Patrick Brown à la direction du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario en 2015.

Une source anonyme qui travaille pour la campagne de Maxime Bernier a démenti les rumeurs: «Si Kevin passait plus de temps au Canada, il gagnerait plutôt que de pleurnicher». Cette source a parlé sous couvert de l’anonymat, car elle n’est pas autorisée à fournir une réponse officielle.

Un porte-parole du parti conservateur a indiqué que la formation examinera les accusations formulées par le camp O’Leary. Il a ajouté que toute personne recrutée en dehors des règles du parti sera expulsée et ne pourra pas voter à l’occasion du scrutin.

«Nos règles sont claires. Toute personne voulant adhérer au parti doit payer elle-même les frais d’adhésion. Nous allons nous assurer que ce principe est respecté», a dit Cory Hahn, dans un courriel.

La date limite pour adhérer au Parti conservateur afin de participer au scrutin visant à élire un nouveau chef est le 28 mars.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!