Tirée de Facebook Neda Topaloski durant le Grand Prix de Formule 1 à Montréal.

La militante de l’organisation féministe internationale FEMEN, Neda Topaloski, a été acquittée mardi des accusations de méfait et de trouble de l’ordre public qui ont été portées contre elle en 2015.

Pendant les festivités du Grand Prix du Canada, sur la rue Crescent, elle avait alors dénudé sa poitrine en montant sur une voiture de course et avait crié «Montréal n’est pas un bordel». Mme Topaloski avait raconté au tribunal que les agents de sécurité l’avait par la suite rudoyée sur le trottoir. Des dommages de près de 2500$ avait été constatés sur la voiture où elle avait pris place.

Neda Topaloski était la première militante FEMEN à avoir été trainée devant les tribunaux au Canada.

 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!