Yves Provencher/Archives Métro Richard Martineau

Une plainte adressée au Conseil de presse du Québec contre Richard Martineau et la station CHOI 98,1 FM a été rejetée, dans une décision rendue jeudi.

Plusieurs griefs étaient reprochés à M. Martineau, en lien à sa réaction sur les ondes du 98,1 FM à propos d’un texte écrit à son sujet et publié le 19 février 2016 sur le site Ricochet. Ce texte, «Notice nécrologique : Richard Martineau (1961-2016)», de l’auteur Marc-André Cyr, était accompagné d’une caricature, créée par le plaignant, Alexandre Fatta, où on pouvait voir un chien uriner sur la tombe de M. Martineau.

Trois griefs ont été déposés par M. Fatta, soit des reproches d’inexactitude, d’information incomplète et d’atteinte à la dignité et propos entretenant les préjugés. Ils ont tous été rejetés par le Conseil de presse.

Rappelons que le 5 décembre 2016, on apprenait que M. Martineau avait entamé une poursuite en diffamation contre le média Richochet et contre MM. Cyr et Fatta. Le montant réclamé par le chroniqueur s’élève à 350 000$. Dans la foulée, une campagne de sociofinancement pour amasser 50 000$ avait été lancée par Ricochet et l’objectif avait été atteint quelques semaines plus tard.

 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!