MONTRÉAL — Québec souhaite rénover les écoles en mauvais état de la province.

Le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx s’est rendu dans une école de Rosemont qui a dû fermer ses portes pour cause de vétusté pour annoncer des investissements de plus de 655 millions $ pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des écoles de l’ensemble du Québec.

L’école Sainte-Bibiane, où se trouvait le ministre vendredi, subira notamment une réfection majeure. Ce projet comprend la démolition et la reconstruction d’une partie du bâtiment.

La rénovation et l’entretien du parc immobilier scolaire comprennent divers travaux tels que la mise aux normes de bâtiments, la réfection de toitures, le remplacement de portes, de fenêtres et d’installations sanitaires, et l’amélioration du système de chauffage, de ventilation ou de plomberie.

Le ministère n’a pas souhaité détailler les travaux qui seront effectués ni donner une liste de toutes les écoles qui bénéficieront des investissements, disant vouloir laisser aux commissions scolaires le soin d’annoncer elles-mêmes les projets qui iront de l’avant. On sait toutefois que les cinq commissions scolaires de l’île de Montréal, qui se partageront une enveloppe de 240 595 213 $, pourront réaliser 560 projets d’infrastructures.

La somme de 655 millions $ inclut notamment un versement anticipé de l’enveloppe budgétaire de 2,5 millions $ accordée à la Commission scolaire des Hautes-Rivières ainsi qu’un montant de 14,3 millions $ accordé à la Commission scolaire de Montréal en août 2016 pour la réalisation de 35 projets où un report des travaux «aurait pu compromettre la santé et la sécurité des occupants ou la continuité des services aux élèves», a indiqué le ministère.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!