UCLUELET, C.-B. — Une plage populaire sur la côte ouest de l’île de Vancouver a été fermée en raison de la présence de loups qui rôdent dans le parc national.

Parcs Canada a indiqué que ses employés tentaient de ramener l’équilibre entre les animaux sauvages et les personnes visitant la plage Wickaninnish alors que des attaques de loups sont survenues dans la Réserve de parc national Pacific Rim, près d’Ucluelet, en Colombie-Britannique.

La plage a été fermée lorsqu’un loup s’est attaqué à un chien en laisse — ce qui était le deuxième incident du genre en une semaine.

Renee Wissink, le directeur de la conservation du parc, indique qu’il y a eu «un certain nombre de rencontres de près» entre un loup en particulier et des visiteurs du parcs dans les dernières semaines.

Mais jeudi, un loup a attaqué et blessé un chien en laisse pour la première fois, a rapporté M. Wissink.

Une partie de la plage a dû être fermée pendant que les employés tentent d’éloigner les loups en utilisant des moyens pour qu’ils associent à l’être humain des perceptions négatives.

«Un loup sauvage ne devrait jamais approcher les gens. Il devrait y avoir une crainte naturelle des gens», a expliqué M. Wissink.

Plusieurs loups rôdent dans ce secteur et ils ont été aperçus plus fréquemment dans les derniers mois, possiblement en raison du moment de l’année, selon M. Wissink.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!