Collaboration spéciale

TORONTO — Purolator a suspendu mardi ses activités d’expédition de colis après avoir reçu un préavis de grève du syndicat de ses employés affiliés à Teamsters Canada.

L’offre finale de Purolator a été rejetée par une majorité des membres du syndicat, qui a remis dimanche un préavis de grève de 72 heures à l’entreprise. L’échéance pour le déclenchement de cette grève a été fixée mercredi à 16h30.

Dans un communiqué, Purolator a dit croire que les deux parties parviendront rapidement à une entente. Cependant, elle a décidé de ne plus accepter de colis à compter de mardi, afin de protéger ses clients qui pourraient subir les contrecoups de la situation. L’entreprise a assuré que les envois se trouvant actuellement dans son réseau et qui ont été expédiés avant le 28 mars seraient livrés comme prévu.

Le porte-parole de Teamsters Canada, Stéphane Lacroix, a révélé que le service fédéral de médiation et de conciliation avait convoqué une réunion mardi entre les parties dans le but d’éviter un conflit de travail.

La direction de l’entreprise a dit être impatiente de reprendre les négociations et de discuter d’une nouvelle entente avec le syndicat, qui compte plus de 8000 membres oeuvrant chez Purolator.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!