CARMAN, Man. — L’état d’urgence a été décrété dans une ville du sud du Manitoba à cause de la montée des eaux provoquée par un embâcle printanier sur la rivière Boyne.

Les inondations frappent Carman, une municipalité de 3400 habitants située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Winnipeg. Environ 400 personnes sont actuellement touchées et les sous-sols d’une quarantaine de résidences sont inondés.

Les eaux ont balayé des routes et les cols bleus ont érigé des digues pour protéger une route principale de la ville. Les écoles primaires et secondaires de Carman ont été fermées lundi.

Sur le site internet de la municipalité, les autorités soutiennent que l’eau est toujours potable, mais les résidants sont invités à réduire leur consommation pour ne pas surcharger le réseau d’égouts, ce qui pourrait causer des refoulements.

Le maire de Carman, Bob Mitchell, qui habite la municipalité depuis 35 ans, n’a jamais rien vu de tel. Il avoue cependant l’impuissance de la municipalité et s’en remet à Dame Nature. Des bénévoles s’activent tout de même pour disposer des sacs de sable aux endroits les plus menacés.

Quelques autres municipalités du Manitoba ont déjà décrété l’état d’urgence ou sont sous surveillance étroite en cette période de ruissellement printanier.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!