Jacques Boissinot La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

MONTRÉAL — Une trentaine d’organismes d’un peu partout au Québec se partageront 550 500 $ pour la réalisation de leurs projets de lutte contre l’homophobie, a annoncé lundi la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

Elle a ainsi fait part en conférence de presse à Montréal des résultats du cinquième appel de projets, qui vise la période 2016-2017. La ministre dit avoir porté une attention particulière à ceux soumis par le milieu communautaire.

Le gouvernement soutient par ailleurs que 88 pour cent des 60 mesures de son plan d’action de lutte contre l’homophobie 2011-2016 ont été réalisées.

Ce plan visait à soutenir les personnes de minorités sexuelles dans l’exercice de leurs droits, à favoriser la recherche et à sensibiliser le public, entre autres mesures, indique le gouvernement.

Le plan d’action 2011-2016 avait notamment mené à la création du Bureau de lutte contre l’homophobie pour coordonner l’action gouvernementale, à la mise sur pied de la Chaire de recherche sur l’homophobie ainsi qu’à la diffusion de deux campagnes médiatiques de sensibilisation, ayant joint en moyenne 75 pour cent de la population québécoise, soutient le ministère de la Justice, responsable de la lutte contre l’homophobie. De nombreux organismes ont aussi reçu du financement pendant cette période pour des projets ciblés.

«Encore cette année, les organismes ont été nombreux à répondre à l’appel de projets du programme Lutte contre l’homophobie. Je suis impressionnée par la qualité et l’originalité des projets retenus, dont certains s’adressent à des clientèles particulières telles que les jeunes, les aînés, et les autochtones», a fait valoir lundi la ministre Vallée.

Ainsi, le gouvernement du Québec déclare avoir appuyé à ce jour 94 initiatives, mises en oeuvre par 45 organismes, pour une aide financière totalisant près de 1,9 million $.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!