WINNIPEG — La police de Winnipeg a accusé trois personnes après une agression qui a été diffusée en direct sur les médias sociaux.

Selon la police, un homme a pris rendez-vous avec une femme connue sur un site de rencontres. Il devait la rencontrer dans une résidence de Winnipeg, samedi.

Lorsque l’homme est arrivé, il a été attaqué et poignardé à plusieurs reprises, a indiqué la police, ajoutant qu’il s’était aussi fait voler son portefeuille et ses clés de voiture.

L’agente Tammy Skrabek souligne que l’attaque a été diffusée en direct sur un réseau social très populaire. Une personne a vu la scène et a communiqué avec la police.

Les policiers sont arrivés alors que les trois suspects étaient toujours sur les lieux du crime. La victime a été transportée à l’hôpital et demeure dans un état stable.

Un jeune homme, une femme et une adolescente font face à différentes accusations, notamment de voies de fait graves, de vol et d’extorsion.

«Ce que certains des auteurs de ces méfaits oublient, c’est que (…) les médias sociaux sont ouverts à des millions d’autres utilisateurs», a indiqué l’agente Skrabek, mardi.

«J’imagine qu’il faudra espérer, à l’avenir, que lorsque ce genre de choses arriveront, les gens ne tiendront pas pour acquis qu’il s’agit d’une vieille vidéo ou d’une vidéo fabriquée de toutes pièces, mais bien qu’il s’agit de vidéos en direct et qu’il faut parler à la police lorsqu’ils voient quelque chose d’aussi alarmant que ce l’était.»

Les accusés sont un jeune homme de 18 ans, une adolescente de 17 ans et une femme de 44 ans.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!