Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

OTTAWA — Cinq nouveaux visages feront leur entrée à la Chambre des communes prochainement, au terme des élections partielles qui ont eu lieu lundi. Voici une présentation de ces nouveaux députés:

1-Emmanuella Lambropoulos (Saint-Laurent, Québec)

La jeune femme de 26 ans est enseignante au secondaire en français et en histoire, en plus d’avoir été par le passé une employée de son prédécesseur, l’ex-ministre Stéphane Dion. Elle détient un diplôme en éducation de l’Université McGill et avant d’être élue, elle était en train de terminer une maîtrise en leadership et administration de l’éducation. Elle parle couramment le français, l’anglais et le grec.

2- Mona Fortier (Ottawa-Vanier, Ontario)

Cette femme d’affaires a travaillé sur les huit campagnes du défunt Mauril Bélanger, avant de lui succéder. Diplômée en sociologie, Mona Fortier a aussi une maîtrise en administration des affaires de l’Université d’Ottawa. Mme Fortier, qui est mère de trois enfants, a aussi travaillé au sein d’un comité de l’Ontario sur les affaires francophones et a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012.

3- Mary Ng (Markham-Tornhill, Ontario)

Mme Ng était l’une des principales employées du premier ministre Justin Trudeau avant de se présenter à l’investiture du parti dans cette circonscription du nord de Toronto. Mary Ng, qui est originaire de Hong Kong, ne vivait pas dans la circonscription. Elle habitait dans un autre secteur de Toronto et elle partageait son temps entre cette ville et Ottawa, où elle travaillait au bureau du premier ministre. Elle succède à l’ancien ministre John McCallum.

4- Bob Benzen (Calgary-Heritage, Alberta)

M. Benzen est le propriétaire d’une petite entreprise qui a fait campagne pour les conservateurs. Il avait lancé un projet appelé «Decade of Excellence» (Une décennie d’excellence) pour remercier son prédécesseur, l’ancien premier ministre Stephen Harper, après son règne de dix ans à la tête du gouvernement. Le père de trois enfants vit dans cette circonscription depuis une trentaine d’années.

5- Stephanie Kusie (Calgary Midnapore, Alberta)

Cette ancienne diplomate détient un diplôme en science politique de l’Université de Calgary et une maîtrise en administration des affaires de l’Université Rutgers, au New Jersey. Mme Kusie, qui parle anglais, français et espagnol, avait aussi été conseillère politique pour l’ancien gouvernement conservateur sur les questions concernant l’Amérique latine. Elle s’était présentée pour le conseil municipal de Calgary en 2013 et elle était la directrice générale de Common Sense Calgary, un groupe militant conservateur.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!