Facebook Une des deux victimes, Priscilla Lee Bond.

David A. Lepage, 60 ans, a été accusé des meurtres prémédités de sa fille et de son ex-conjointe, en fin d’après-midi lundi, au palais de justice de Gatineau. 

L’air sévère, le sexagénaire s’est pointé dans la salle d’audience réservée aux comparutions, peu avant 16h30.

Menotté aux chevilles et aux poignets, il a brièvement balayé la salle du regard avant de porter son attention à la discussion entre son avocat, Me Gérard Larocque, et la représentante du ministère public.

À la demande de la Couronne, la juge Anouk Desaulniers de la Cour du Québec a ordonné au prévenu de ne pas communiquer avec son ancienne belle-famille, pas plus qu’avec son meilleur ami, sauf par l’entremise de son avocat, qui l’a conduit au quartier général de la Sûreté du Québec à Gatineau, au cours de la nuit de dimanche à lundi.

L’homme s’est livré aux policiers vers 2h40.

Des agents se sont ensuite précipités à l’intérieur de la résidence située au 872, chemin Val-Ombreuse, à Notre-Dame-du-Laus, où les corps inanimés de Priscilla Lee Bond, 33 ans, et de sa fille Gabrielle Lepage, 15 ans, ont été découverts.

Selon l’acte d’accusation, David Lepage demeurait toujours à cette adresse.

Il sera de retour devant le tribunal le 12 juin prochain, cette fois du côté du palais de justice de Mont-Laurier.

D’ici là, il demeurera incarcéré. 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!