HO HO / La Presse Canadienne

KASHECHEWAN, Ont. — La crue des eaux printanière force l’évacuation de la petite communauté crie de Kashechewan, sur la baie James, dans le nord de l’Ontario.

Selon le député fédéral de l’endroit, Charlie Angus, 325 résidants du village de 2000 habitants ont été évacués par avions dimanche vers Kapuskasing, et 200 autres devaient être déplacés lundi. L’opération d’évacuation préventive vise d’abord les enfants, les aînés et les personnes malades, souligne le député néo-démocrate.

La débâcle sur la rivière Albany, en amont, provoque une crue des eaux soudaine en aval. Les autorités locales et provinciales évaluent de près la situation, car la glace pourrait obstruer à nouveau le cours d’eau et provoquer une crue en amont.

M. Angus rappelle que la communauté de Kashechewan doit discuter bientôt avec les autorités fédérales et provinciales pour rehausser un peu les habitations du village.

Au Manitoba voisin, les glaces et la crue des eaux ont aussi forcé l’évacuation de centaines de personnes depuis quelques jours.

Jason Small, de la Croix-Rouge canadienne, a indiqué lundi que 107 résidants de la communauté crie d’Opaskwayak, près de la Saskatchewan, avaient été déplacés temporairement à Le Pas; 325 autres personnes avaient été évacuées plus tôt ce mois-ci de leur demeure dans cinq autres communautés des Premières Nations.

Les météorologues avaient lancé un avertissement d’inondations en fin de semaine pour certains secteurs touchés par des embâcles sur le bord des rivières Carrot et Saskatchewan, au Manitoba. Le gouvernement provincial a indiqué que le niveau des eaux avait baissé un peu dans certains secteurs avant que de nouvelles précipitations ne viennent déverser 25 millimètres de pluie en fin de semaine.

La crue des eaux touche aussi les communautés des Premières Nations de Peguis, près de Winnipeg, de Sioux Valley et de Canupawapka Dakota, près de Brandon, de Waywayseecappo, près de Russell, et de Long Plain, près de Portage la Prairie.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!