THE CANADIAN PRESS Selon les données du gouvernement fédéral, 245 personnes ont franchi la frontière entre les points d'entrée au mois de janvier. En février, ce nombre a grimpé à 432.

REGINA — Une femme de la Saskatchewan est accusée d’avoir fait passer des migrants clandestins au pays, a annoncé la Gendarmerie royale du Canada (GRC), mercredi.

Neuf personnes ont traversé la frontière canadienne en provenance des États-Unis, vendredi, à un endroit situé entre les postes frontaliers canadiens North Portal et Northgate, en Saskatchewan.

Selon la GRC, une femme de 43 ans était au volant de son véhicule, lorsqu’elle a été arrêtée avec neuf personnes originaires de l’Afrique de l’Ouest à bord.

Les autorités ont mené une perquisition dans une résidence de Regina le lendemain et affirment avoir trouvé une importante somme d’argent.

Les policiers affirment que les autorités douanières des États-Unis ont également procédé à plusieurs arrestations dans le cadre de cette enquête, sans donner plus de détails.

Michelle Omoruyi est accusée d’introduction clandestine de migrants et de complot en vue de commettre le passage de clandestins.

Elle doit comparaître en cour, le 15 mai, à Estevan.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!