LONGUEUIL, Qc — Les forces de l’ordre ont bon espoir d’avoir porté un coup fatal à un puissant réseau de trafiquants de stupéfiants en menant une vaste opération, jeudi, en Montérégie.

Au total, quelque 140 policiers ont participé à l’intervention qui se voulait le point culminant d’une enquête ayant pris son envol en septembre 2016.

Ces membres du Service de police de l’agglomération de Longueuil, de la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent, de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Châteauguay, du Service de police de la Ville de Montréal et de la Gendarmerie royale du Canada ont effectué pas moins de 14 perquisitions à Longueuil, à Boucherville, à Saint-Mathieu-de-Beloeil, à Mont-Saint-Hilaire et à Beloeil.

Elles ont mené à la saisie de neuf véhicules, d’une somme d’environ 60 000 $, d’une quantité indéterminée de cocaïne et de nombreux comprimés de drogue de synthèse.

En outre, neuf suspects avaient été épinglés jeudi en fin d’avant-midi, mais quatre de leurs présumés complices étaient alors encore au large.

Selon l’agente Mélanie Mercille, porte-parole du Service de police de l’agglomération de Longueuil, les forces de l’ordre voulaient neutraliser un «réseau indépendant structuré» et influent au sein du crime organisé.

«Les trafiquants parvenaient à écouler entre 20 et 30 kilogrammes de cocaïne par semaine en fournissant même les motards sur la Rive-Sud», a-t-elle souligné.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus