MONTRÉAL — Les électeurs français établis au Canada ont été plus nombreux à s’inscrire pour voter à l’élection présidentielle de dimanche comparativement au dernier scrutin de 2012, selon les chiffres de l’ambassade française au Canada.

Alors que les Français vivant au Canada se préparent à exercer leur droit de vote, samedi, pour le premier tour de l’élection présidentielle, le conseiller de presse à l’ambassade de France au Canada, Eric Navel, a fait état d’une «augmentation sensible» du nombre d’inscrits au pays.

À l’échelle du Canada, le nombre d’électeurs inscrits est passé de 65 000 en 2012 à plus de 82 000 cette année, a révélé M. Navel en entrevue téléphonique.

À Montréal, par exemple, plus de 57 000 électeurs se sont inscrits pour cette élection, alors qu’ils n’étaient que 44 000 en 2012.

Cela s’explique notamment par l’augmentation du nombre de ressortissants français au Canada, mais il y a aussi plus d’électeurs qui veulent se prévaloir de leur droit de vote, selon le conseiller de presse.

En raison du décalage horaire, les Français établis au Canada doivent voter samedi, soit la veille de l’élection en France. Le second tour est prévu le samedi 6 mai au Canada.

Des bureaux de vote seront mis à la disposition des électeurs français dans certaines grandes villes du pays.

Au Québec, les électeurs pourront se rendre dans les établissements du Collège Stanislas situés à Montréal et à Québec. Le scrutin s’y déroulera de 8 h à 20 h. Au Nouveau-Brunswick, les Français sont conviés au consulat général de France à Moncton. Le bureau y sera ouvert de 8 h à 19 h.

En Ontario, les Français de la région d’Ottawa-Gatineau voteront de 8 h à 20 h à l’ambassade de France au Canada, située sur la promenade Sussex à Ottawa. Des bureaux de vote seront aussi aménagés au consulat général de France à Toronto.

Les résultats seront ensuite envoyés à Paris au ministère des Affaires étrangères, qui est responsable de recueillir l’ensemble des résultats électoraux des votes qui se sont déroulés sur le continent américain, a expliqué M. Navel.

À l’approche du premier tour, l’intérêt est palpable chez les quelque 150 000 Français vivant dans la région de Montréal. Ils pourront prendre connaissance des premiers résultats dimanche à compter de 14 h.

Certains d’entre eux se réuniront dimanche dès midi à l’Union française de Montréal, située sur l’avenue Viger. La soirée électorale y sera diffusée en direct.

«Quand on a diffusé l’information concernant notre événement de dimanche, on a rapidement eu des centaines d’inscriptions», a confié Laurence Reynaud, qui y assure la coordination et supervise tous les projets.

«Oui, je pense que l’on peut parler d’engouement», a-t-elle dit ajoutant que «le besoin de vivre cet événement ensemble, en communauté, semble être bien présent».

Le débat télévisé de l’entre-deux-tours y sera d’ailleurs diffusé le mercredi 3 mai dès 15 h. Une activité est également prévue pour le second tour de l’élection présidentielle.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!