MONTRÉAL — Les centres de femmes reprennent leurs actions dans toutes les régions du Québec pour revendiquer un réinvestissement massif dans les services publics.

L’R des centres de femmes n’a pas apporté beaucoup de détails, sinon qu’il s’agira d’actions féministes surprises menées au cours de la semaine.

Les centres de femmes demandent au gouvernement du Québec de mettre fin à ses politiques d’austérité, de manière à répondre aux «besoins réels» de la population.

La présidente de l’R, Nadia Morissette, estime que les surplus budgétaires ont été réalisés à force de couper dans des services «qui répondent à des droits sociaux reconnus».

Mme Morissette invite le gouvernement Couillard à mettre en oeuvre les solutions fiscales développées par la Coalition Main rouge. Selon elle, elles permettraient de hausser les revenus annuels du Québec de plus de 10 milliards de dollars. Le contrôle du coût des médicaments pourrait à lui seul augmenter les recettes annuelles de un milliard $.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!