Nathan Denette Nathan Denette / La Presse Canadienne

TORONTO — Dans son premier budget équilibré depuis une décennie, le gouvernement de l’Ontario promet d’investir des milliards de dollars dans le système des soins de santé, un geste qui vise à satisfaire la quasi-totalité de l’électorat en prévision des élections générales de juin 2018.

Élaboré par un gouvernement affichant un fort taux d’insatisfaction, selon les sondages, ce budget totalisant 141 milliards $ propose des mesures qui visent à la fois les jeunes et les personnes âgées, les propriétaires et les locataires, les usagers du réseau de santé et tous ceux qui paient une facture d’électricité.

Au centre de ce budget: l’instauration d’un nouveau plan d’assurance-médicament, pour lequel est prévue annuellement une somme de 465 millions $. Ce programme couvrira le coût de tous les médicaments, sans franchise ni quote-part, pour tous les Ontariens âgés de moins de 25 ans.

Le gouvernement injectera 11,5 milliards $ dans le système de santé au cours des trois prochaines années. Son objectif est de réduire les temps d’attente, de financer des mesures de santé mentale et de traitement des dépendances, de construire des hôpitaux et de soutenir les soins à domicile.

Le budget prévoit également du financement pour la création de places en garderie, pour la construction d’école et pour soutenir les personnes âgées. Le gouvernement a réitéré des mesures déjà annoncées visant à diminuer les factures des consommateurs d’électricité et à apaiser le marché immobilier.

Le gouvernement a promis de ne pas imposer de nouvelles taxes. Toutefois, il a augmenté la taxe sur le tabac de 10 $ par cartouche de 200 cigarettes au cours des trois prochaines années et autorise les municipalités à prélever une nouvelle taxe hôtelière.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!