MONTRÉAL — Trois des hommes impliqués dans une affaire de vol de 2700 tonnes de sirop d’érable québécois, d’une valeur estimée à 18 millions $, ont reçu leur peine vendredi.

Richard Vallières, son père Raymond Vallières et Étienne St-Pierre avaient été reconnus coupables le 12 novembre dernier dans cette affaire. Un jury avait alors déclaré Richard Vallières coupable de vol, de fraude et de recel de sirop d’érable, Raymond Vallières coupable de possession en vue d’en faire le trafic, et Étienne St-Pierre coupable de fraude et de trafic.

Les peines ont été imposées vendredi par le juge Raymond W. Pronovost, de la Cour supérieure à Trois-Rivières.

Richard Vallières a écopé d’une peine de 8 ans de prison, moins huit mois qui doivent être soustraits à sa peine en raison de la détention provisoire. Il s’est aussi vu confisquer la somme 606 500 $ et devra payer une amende compensatoire à la confiscation des produits de la criminalité de près de 9,4 millions $ d’ici 10 ans, à défaut de quoi six ans de prison s’ajouteront à sa peine.

Quant aux deux autres, Raymond Vallières et Étienne St-Pierre, ils ont reçu une peine de deux ans moins un jour à purger dans la collectivité, ainsi qu’une probation de trois ans.

Raymond Vallières doit également payer une amende compensatoire de 9840 $ d’ici un an, sinon il ira en prison pour six mois. Étienne St-Pierre doit payer une amende de 1,03 million $ d’ici 15 ans, sinon ce sera cinq ans de prison.

Un quatrième homme dans ce spectaculaire vol, Jean Lord, avait été acquitté.

En entrevue téléphonique vendredi, le procureur de la Couronne, Julien Beauchamp-Laliberté, s’est déclaré satisfait des peines imposées, car celles-ci envoient un message clair selon lui: le crime ne paie pas.

Quant aux deux qui ont reçu des peines à purger dans la communauté, il a précisé que s’ils ne paient pas leurs amendes, ils devront aller en prison.

Le vol de sirop d’érable avait eu lieu entre août 2011 et juillet 2012, dans un entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, à Saint-Louis-de-Blandford. Les barils de sirop d’érable y avaient été remplacés par des barils remplis d’eau.

Le larcin avait été signalé après une vérification de routine des stocks.

D’autres personnes ont été accusées dans cette affaire, dans des procédures judiciaires distinctes. Sylvain Bourassa et Robert McLean connaîtront leur peine le 7 juin.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!