OTTAWA — Le ministère fédéral de l’Immigration a aboli l’obligation pour les résidents permanents parrainés par un époux ou un partenaire de vivre avec leur répondant pendant deux années afin de maintenir leur statut.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) en a fait l’annonce par voie de communiqué, vendredi, précisant que cette mesure aurait incité des résidents permanents conditionnels à demeurer dans une relation de violence conjugale.

Le ministère a toutefois tenu à souligner que cette mesure prévoyait une dispense pour de telles situations. Elle avait été mise en place en 2012 afin de dissuader des gens de tenter d’immigrer au pays par un mariage frauduleux par exemple.

Le gouvernement dit dorénavant miser sur les agents d’immigration pour déceler une relation illégitime dans le cadre de son programme de parrainage pour la réunification de familles.

Les enquêtes sur les cas qui n’auraient pas rempli pas cette condition de cohabitation ont été fermées, précise le communiqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!