Karine Dufour - ICI Radio-Canada Télé Jouhaïnna Lebel et Paul-André Brissette

Tous deux adoptés à Macao alors qu’il n’étaient que des poupons, Jouhaïnna Lebel et Paul-André Brissette ont habité la même ville, fréquenté la même université et se connaissaient depuis plus de 10 ans sans savoir qu’ils étaient frère et soeur. Ils sont venus témoigner de leur cas si particulier dimanche soir à Tout le monde en parle.

C’est un article paru dans La Tribune de Sherbrooke sur l’histoire de Jouhaïnna qui a tout lancé, il y a environ un mois. «Je voulais retrouver ma mère biologique pour avoir des informations sur ma santé surtout. Pas pour avoir une relation mère-fille, mais parce que j’étais curieuse de savoir ce que ma famille faisait comme travail», a relaté Jouhaïnna Lebel.

Après avoir lu l’article, Paul-André a demandé à ses parents s’il avait lui aussi un passeport portugais. «Ils m’ont donné tous les papiers d’adoption. J’ai su mon nom et j’ai envoyé la photo à Jouhaïnna, qui m’a dit en blague “je pense que t’es mon frère” parce qu’on avait le même nom», a-t-il raconté. Mais après un test d’ADN, l’improbable est arrivé. Ils étaient frère et soeur sans le savoir.

«On se connaît depuis 2003. On est allés ensemble à l’université en 2000, mais on ne se parlait pas», a expliqué Paul-André, qui connaissait déjà un peu le fils de Jouhaïnna. «Mon chum blaguait souvent que notre fils ressemblait plus à Paul-André qu’à lui», a poursuivi sa «nouvelle» soeur.

Un concept bien nouveau pour l’homme de 40 ans, qui était enfant unique dans sa famille d’adoption et qui croyait l’être aussi selon l’histoire qu’il avait eue de sa famille biologique, dans laquelle ses deux parents étaient décédés. «On essaie de se faire à l’idée, avoue Paul-André. C’est surtout de savoir comment on interagit avec une sœur. Est-ce qu’on l’appelle tous les jours? On la voit une fois par mois? On la voit juste à Noël? Il y a tout ça à mettre en place, on part de zéro.»

«Oublie pas ça, il faut que tu reçoives ta sœur à Noël, c’est bien important», a blagué le comédien Louis Morissette, également présent sur le plateau.

Même s’ils savent désormais que leur mère est décédée, Jouhaïnna Lebel et Paul-André Brissette songent aller à Macao sur les traces de leur famille.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!