Charles Lepage/TC Media L'homme de Nominingue a abattu 33 de ces bêtes en quelques mois.

L’homme qui a abattu 33 cerfs de Virginie illégalement ces derniers mois a vu des accusations être déposées contre lui par le ministère de la Faune.

Il pourrait devoir payer une amende de plusieurs dizaines de milliers de dollars selon les chefs d’accusation qui seront retenus contre lui.

Rappelons que rencontré par les agents de protection de la faune du bureau de Labelle, l’individu a avoué avoir tiré sur plusieurs cerfs qui se nourrissaient d’ensilage dans un champ à proximité de son domicile. La plupart des bêtes étaient blessées gravement et allaient mourir dans les boisés environnants. L’abattage semble s’être effectué sur une longue période d’après l’état des carcasses trouvées.

Il s’agit d’un cas exceptionnel d’abattage de gros gibier, du jamais vu dans l’histoire de la Protection de la faune au Québec.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!